• Une loi pour tous ?




    On vient d'apprendre qu'une manifestation se tiendra à paris et dans d'autres villes !

    Des pétitions vont circuler pour assouplir ce décret ridicule.
    Nous voulons une loi sur le modèle Espagnol ! qui autorise les bars , cafés de moins d e100 m2 à décider !

    De plus, nous apprenons que dans des endroits pour personnes fortunées, il est autorisé à fumer ! Ce qui est scandaleux.

    Pour ce samedi soir, quelques conseils :

    Entrez et sortez toutes les 5 minutes avec vos amis fumeurs. Ca énerve les patrons de bars et les serveurs ! ;

    Ne fumez pas mais parlez de cul sans vous gêner ! ;

    Vous pouvez planquer des consommations dans vos vestes. Quand vous sortez fumer, vous vous resservez !

    Dites au patron de bar qu'il y avait plus de monde avant ! ;

    Partez d'un bar en vous excusant car  vos amis sont dans un endroit où l'on peut fumer ! ;

    Pour des bars fumeurs !
    Pour des apéros, des fiestas !
    Pour du rock ! du sex et des clopes !
    Pour une liberté !
    Des bars fumeurs !

  • Commentaires

    1
    Marie s
    Samedi 5 Janvier 2008 à 17:54
    oui
    les riches peuvent encore fumer. c'est nous qui devons l'écraser comme d'habitude.
    2
    salsa
    Samedi 5 Janvier 2008 à 18:34
    oui mais...
    bonsoir, je tiend un bar dans une petite commune de province, j'ai demarrer mon activité en septembre, en qques jours j'ai l'impression de tenir un bar fantome !! jamais nos recettes n'ont été aussi basse, a ce rythme la on ne tiendra pas longtemps! avec le peu de tresorerie que nous avons , des ammendes de 750 euros a repetition nous ruinerai rapidement. j'espere de tout coeur un assouplissement de la loi... ce n'est pas en boycotant les bar que la loi changera, malheureusement ca aidera juste a nous faire couller un peu plus vite. la ministre nous dit qu'il faudra qques mois pour s'habitué .... je n'y crois pas !!! par contre il lui faudra qques moi pour nous faire fermer !!!! merci roseline .!!. salsa
    3
    boycot
    Samedi 5 Janvier 2008 à 18:40
    salsa
    Enfin un témoignage qui va dans le sens ! Oui ! les bars de quartiers, de petites communes sont pénalisés ! Notre idée d eboycot était de faire bouger les choses mais il faut croire que les français disent amen à toutes les interdictions. Un jour on interdira l'alcool, les jeux, la prostitution, de rouler tel ou tel jour, ect. Ce décret est ridicule et doit être calqué sur le modèle Espagnol. Il faut savoir que la loi française est l'une des plus sévère au monde ! Merci de votre com salsa
    4
    JeanFoin de Rotonde
    Samedi 5 Janvier 2008 à 21:04
    Cette loi est une aubaine pour les Tabacoïnomanes
    Je le répète !!! IL est temps de retrouver enfin LA LIBERTE, la VRAIE, pas celle que vous vendent les CORPORATISTES !!! Il est temps de retrouver une souffle, l'odorat, des sensations plus profondes au niveaux des zones érogènes endolories par des années de goudrons et de carbone, des ressources physiques nouvelles et délicieuses, des occupations et des préoccupations autres que celles de compter ses clopes le dimanche. COURAGE ET LUCIDITE fumeurs !!!! TENTEZ la VIE, DOULEZ la, amusez la, transformez la, respectez la enfin !!!!!!
    5
    Zooé
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 02:30
    ?
    Combien coûte à la société, un fonctionnaire qui ne fume pas, ne boit pas, ne fait pas d'excès de vitesse, fais du sport , prend sa retraite à 55 et meurt à 87 ans ?... Je pense qu'il coûte + qu'un cancéreux de fumeur qui crève à 57 ou 60 ans ! Et qu'il fait chier la société ! Vive la clope !
    6
    ttom
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 07:28
    pas d'assouplissement
    Bandes d'égoiste!! vous clopez sans vous rendre compte du mal que vous faite au autre, même pas foutu de vous mettre au niveau des non fumeur, alors que nous, nous vous avons supporté pendant des anneés!! Si les bars coulent, c'est ni plus ni moins passe que vous voulez pas faire l'éffort de la clope comme si c'était un du!! les bar coulent c'est de votre faute et non celle des non fumeurs!! Vous polluez votre voisin et celui ci peut en mourrir, mais c'est normal pour vous!! Bande de minable!! Ouvrez vos yeux et au lieu de vous appitoyer, allé faire du sport.vous avez du mal. mdr, c'est t 'être le début de la fin !! bien fait !! je fréquente beaucoup c'est lieu là!! Si par le "plus grand de hasard" je choppe une merde du a la fumé, c'est direct proces contre l'état!!
    7
    ninie
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 11:47
    maisquel clown ce jeanfoin putain
    c bon garcon tu te prends pour le messie gouvernemental? va te faire sucer et laisse nous fumer aprés l'amour! les sensations nous onles a jamais perdues!
    8
    Anna
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 11:50
    Rien de plus pénible
    que les repentis galvanisés...
    9
    ninie
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 11:56
    ouai
    on se refait unevirginité de façade et on preche la bonne parole! c trés petit bourgeois tout ça!
    10
    JeanFoin de Rotonde
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 11:57
    Cette loi est une aubaine, je vous le dit
    Ne vous rendz pas aveugle par fierté. j'entend dire que cette loi va tuer des bars et des restaurants, je pouffe. Jusqu'a aujourdhui leur commerce était d'autoriser a s'empoisonnerchez eux et ça neles genaient pas, curieuse vision des choses tout de meme. Hier c'est nous qui crevions, aujourdh'ui c'est a eux !!!!!
    11
    Anna
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 11:59
    Rotonde est revenchard
    Décidément pesant
    12
    Joe
    Dimanche 6 Janvier 2008 à 14:12
    Vive la France
    Oui pour le système espagnol!!! Qu'on arrete de se laisser enculer!!! ouvrons tous nos gueules France pays libre t'as vu ca ou!!! dans 2 ans plus le droit de pop corn dans les cinémas!!!
    13
    Eskeutulasens
    Mercredi 9 Janvier 2008 à 15:15
    JeanFoin de Rotonde
    Question: Si JeanFoin se foure des mégots dans le cul, peut-il choper un cancer de l'anus?
    14
    Mercredi 9 Janvier 2008 à 18:21
    allons allons...
    Les enfants du calme... Fumez vous une clope ! je crois que ne pas fumer... fait devenir aveugle et sourd ! les fumeurs sont Pour l'interdiction de fumer dans les resto, à la rigueur... Mais veulent simplement des endroits fumeurs. ce qui me fait rire doucement c'est qu'on va y arriver ! Et ce qui ne vous fait pas du tout rire : C'est que si il y a des bars fumeurs ou avec des fumoirs... CES BARS SERONT PLEINS A CRAQUER et les votres REMPLIS DE POUSSETTES ET VIDES dès la sorties des classes ! Et vous le savez très bien sinon ? je ne vois pas pourquoi vous refusez des endroits fumeurs ! Je vous précise qu'il y a tjrs des endroits où l'on fume le narguilé et que personne gueule ?!!! car un non fumeur peu entrer dans un café à narguilé pour boire du thé et manger des patisseries ! Alors ? j'entend rien là ?
    15
    DR jj HOSSELET
    Samedi 12 Janvier 2008 à 03:23
    Le mythe de la liberte de fumer est aussi le fruit de la propagande
    Le mythe de la liberté de fumer est certainement le concept le plus réussi de la propagande des cigarettiers. Dans la presse et dans les conversations sur le tabagisme, on finit toujours par évoquer la prétendue liberté de fumer. Même au plus haut niveau de l’état on évoque cette fumisterie créée par les propagandistes. Interrogé en 2005 sur la proposition de la loi d’Yves Bur, Dominique Villepin, premier ministre, « préfère le respect de la liberté » (sic). Comment peut-on encore ignorer que l'acte de fumer est l'aboutissement d'une ignominieuse propagande mondiale intense développée depuis plus de 50 ans. Si fumer est une liberté, pourquoi les fabricants de tabac ont-ils besoin de dépenser plusieurs milliards d'euros chaque année en propagande? Celle-ci est élaborée par des psychologues, sociologues et autres publicitaires passés maîtres en manipulation mentale. Alors que les données de la recherche sociopsychologie devraient être utilisées pour aider les politiciens à mieux comprendre les aspirations des citoyens, elles sont détournées de leurs fonctions première et utiliser par les propagandistes pour manipuler les populations humaines à s’intoxiquer. Ils utilisent pour cela tous les moyens et tous les médias (presse écrite, cinéma, télévision, sport et monde du spectacle). Ils ont ainsi réussi à créer un monde imaginaire valorisant dans lesquels des héros et héroïnes tabagiques magnifiés évoluent positivement et font croire à une population immature, influençable et passive devant les écrans de télévisions ou de cinéma qu'il s'agit du monde réel librement accepté par tous! Le conditionnement débute le plus précocement possible parce plus il est acquis jeune moins facilement il est réversible. Ainsi l’industrie du tabac a facilité la vente de cigarettes en chocolat pour banaliser l'acte de porter une cigarette aux lèvres auprès des jeunes enfants. Par la suite, utilisant le pouvoir quasi-hypnotique du cinéma et de la télévision, dans le monde entier, ils payent et ont payé d’innombrables artistes populaires (parfois plus de 500 000 dollars, comme pour Sylvester Stallone en 1983) pour fumer dans les films destinés aux jeunes qui s'identifieront au héros. Il s'agit aussi de chanteurs, de chanteuses et de mannequins, de personnes célèbres qui constituant des modèles pour les jeunes, qui acceptent d’être payés, pour fumer devant un public qui les vénère et cherchera à les imiter dans leur supposé mode de vie idéalisé. Ces collaborateurs du plus grand génocide de l’histoire, n’ignorent pas qu’ils vont les inciter à s'intoxiquer selon le processus d'identification. Les parents qui sont de moins en moins les modèles des enfants, ont été remplacés par les héros du cinéma. Les parents accentuent cette image valorisée de l’acte de fumeur lorsqu’ils sont fumeurs. De plus, du fait de cette propagande sur la notion de liberté, les parents, même non-fumeurs, n'osent pas s'opposer à l'intoxication de leurs enfants. Ce qui explique qu’actuellement le tabagisme atteint maintenant plus d'un jeune sur deux! Comment peut-on prétende, messieurs les politiciens et autres complices actif et passif, qu'il s'agisse d'une liberté lorsque les jeunes débutent leur tabagisme à l'âge de 11 ans en France? Pourquoi ne leur donne t-on la majorité puisqu'ils ont décidé librement de s'intoxiquer ! Sous le prétexte du libéralisme économique, on laisse faire des multinationales qui peuvent dépenser des milliards d’euros en propagande pour induire la consommation des plus influençables. Cela fonctionne d’autant mieux parce qu'il n'y a aucun contre-pouvoir politique. Au contraire, les politiciens français continuent pour des raisons variées à défendre la liberté de fumer mais pas celle du cannabis (pas assez rentable ?) Décide-t-on librement d'être constamment victime du matraquage publicitaire et des propagandes dans les films qui parviennent à conditionner des populations entières ? Quels sont le pouvoir et la liberté du citoyen pour empêcher cela ? La terrible réalité de notre monde est que seuls ceux qui possèdent des milliards décident et dirigent, en payant les gouvernants, la presse, les artistes pour qu'ils participent activement à la propagande. Même lorsqu’elle perd un procès, l’industrie du tabac ne saurait être déstabilisée en payant des amendes apparemment importantes mais ridicules par rapport à leurs profits gigantesques. Est-ce que l'on protège les plus jeunes de cette propagande ? Enseigne-t-on à l'école comment analyser et résister aux publicités directes et indirectes sur le tabagisme, l'alcool ou les aliments sucrés pourvoyeurs d’obésité, de dépendance, de maladies et de morts prématurés ? Ce n'est pas une semaine de contre-propagande publicitaire, pour se donner bonne conscience, qui puisse contrebalancer le pouvoir des messages de valorisation de l'acte de fumer dont nous sommes constamment assaillis. Pourquoi, à l'instar de ce qui se fait pour la protection de l'enfance à l'égard de la pornographie et de la violence à la télévision, il n'existe pas de comité d'éthique contrôlant et limitant la propagande tabagique. Lorsqu’on parle de la liberté d’expression, elle est en fait accaparée par ceux qui peuvent acheter tous les médias. Ceux qui subissent la propagande n’ont pas les moyens de s’exprimer et de se protéger. Seuls les politiciens pourraient faire appliquer les lois qui constituent le contre-pouvoir des intérêts de ces vendeurs de mort. Et ils y renoncent ! La propagande et la manipulation ne se limitent pas au monde du cinéma. Tels des membres de sectes qui recrutent de nouvelles proies, des jeunes gens sont payés par l'industrie du tabac pour offrir des cigarettes à des adolescents dans les boîtes de nuit. Le recrutement se fait par annonces dans la presse française sans aucune réaction des autorités. Y a-t-il jamais eu de descente de la police pour arrêter un de ces " drug dealers ". De nombreuses soirées étudiantes sont sponsorisées par des fabricants de cigarettes. Des repas sont organisés pour des étudiants sans le sou et des paquets de cigarettes sont offerts pour initier les dépendances. Malgré la loi Evin, il existe toujours une propagande associée au sport comme lors des courses de F1, le Camel Trophée, le Raid Gauloise et autre Paris-Dakar dont la presse fait écho sans vergogne. Schumarer est considéré comme un héros alors qu'il a fait toute sa carrière en roulant sur les millions de cadavres de ceux qui ont été influencé par la propagande Marlboro. La presse accepte toujours de faire la publicité pour les marques de cigarettes. On voit des publicités de Marlboro Classics dans le journal le Monde ! L'argent n'a pas d'odeur…même s’il est associé à la mort et à la maladie des fumeurs et des enfumés! On voit dans le monde entier des affiches sur lesquels de beaux jeunes gens sourient à côte d'un paquet de cigarettes et des textes du type " C'est ma liberté ", " c'est ma décision " ou c'est mon choix ". Et le concept fonctionne à merveille…même sur nos politiciens qui sortent de l’ENA ou de polytechnique! Pour la femme et la jeune fille, ils ont développé le concept de l'acte de fumer comme expression de leur émancipation. Je ne sais s'il y a eu une véritable émancipation, mais en effet, la femme arrive à égaler l'homme… en terme de cancers du poumon ! Et même a réussi à le surpasser. Il semble bien que nos prétendues démocraties acceptent cette tyrannie et le contrôle de la vie quotidienne des individus par la propagande mercantile parce qu’à l’évidence les dirigeants utilisent les techniques similaires pour contrôler les populations influençables et qui constituent une majorité…votante. La Banalisation constitue le relais de la propagande… Cette propagande est relayée par la banalisation qui termine d'anesthésier les consciences et qui touche les journalistes, les intellectuels, les médecins, les responsables politiques et par suite une majorité de la population livrée à la pâture de la secte cigarettière. Les exemples de la banalisation sont trop nombreux. Sur France Inter (Emission " Cosmopolitan " du 8/11/03) un écrivain arabe désirait qu’un jour les femmes mulsumanes puissent fumer en public afin d'exprimer leur émancipation! Et le Courrier International la même année faisait sa " une " sur " la femme musulmane qui s'affirme " en l'illustrant par l'une d’elles, particulièrement élégante, qui fume !! (Ont-ils été payés ou sont-ils pathologiquement ignorants?) Pauvres femmes….devoir payer le prix de leur prétendue émancipation par la destruction de leur santé et de leur beauté et de leur descendance avec l’approbation de journalistes conditionnés ou complices. N'y a t-il vraiment aucune autre expression qui ne provienne pas des propagandistes du lobby des fabricants de tabac et qui puisse être utilisée comme symbole de l'émancipation féminine ? Comment expliquer l'aveuglement et l'ignorance de ceux qui veulent informer objectivement et qui deviennent de puissants relais de la propre propagande des fabricants de tabac? Il est vrai qu'intellectuel ne signifie pas intelligent! Un autre aspect sidérant de la banalisation est de continuer à considérer que le métier de buraliste est un métier comme les autres ou pire qu'ils rendent un service publique comme ils désirent qu’on les voit! Ces vendeurs de drogue (oui le tabac est officiellement une drogue !) profitent de la propagande intense faite en amont et sont donc complices des records de morbidité, de mortalité et du déficit de la sécurité sociale. Et l'on va même compenser leurs pertes suites aux augmentations du prix des cigarettes, les protéger des contrebandiers et des vols pour qu'ils continuent de bénéficier de leur horrible commerce. L’état, donneur de leçons morales, toujours complice des complices du marché de la mort. Liberté de se droguer? Quelle ineptie de considérer que fumer est un acte de liberté tout en acceptant le fait qu'il s'agisse d'une drogue. Sont-ils libres d'arrêter lorsqu'ils le désirent ? Pour la majorité, non ! Il ne s'agit donc pas d'une liberté puisqu'ils n'en ont pas le contrôle ! Il ne s’agissait pas de l’expression de leur liberté lors de leur initiation et certainement pas dans le maintien de leur addiction. Un autre volet de la propagande est de faire croire que l'être humain est par nature un être toxicomaniaque. C'est nier que c'est la propagande qui amène les êtres humains à boire, à fumer et à devenir obèse en valorisant constamment ces 3 comportements pour des raisons strictement mercantiles. Ce qui est vrai c'est que les êtres humains ont besoin d'être valorisé. Ne connaissant ou ne reconnaissant pas ce besoin basique, c’est laisser les manipulateurs utiliser à leurs profits cette caractéristique parfaitement humaine. Les propagandistes utilisent ce besoin de valorisation en offrant des images valorisantes associées au tabagisme. Il lui associe des images de glamour, de sensualité, d'aventures, de sexualité, de réussite sociale, de beauté et de force morale mais aussi de rébellion et de machisme pour qu'une majorité puisse s'y retrouver. Dans nos sociétés où l'on tend à accroître les inégalités entre les riches et les pauvres, une proportion croissante de la population est devenue socialement et psychologiquement fragile. Faute de les prendre en charge ou de les protéger des propagandistes, ils sont les premières victimes de toutes les propagandes qui les ciblent et les manipulent. Et c'est au moment des périodes de doutes, d'incertitudes et de fragilité psycho-affective, d'état anxiodépressif que les jeunes vont se diriger vers l'acte le plus valorisé et banalisé de notre société: fumer et ce avec la bénédiction des politiciens puisqu’il s’agit d’une liberté. C'est pourquoi le prétendu combat contre le tabagisme est erroné et hypocrite. En augmentant le prix des cigarettes ou en proposant des médicaments pour diminuer la dépendance à la nicotine, on participe à la loi du silence sur la souffrance et les troubles du comportement qui se cachent dernière ce comportement addictif. On se débarrasse de cette problématique ; ils ne peuvent être malades de fumer parce qu’ils ont choisi librement de fumer ! Les traitements à base de nicotine comme les traitements diététiques des obèses constituent une escroquerie intellectuelle et ne fonctionnement d'ailleurs pas à long terme. (Mais c'est un marché juteux de les prendre en charge au long cours pour les médecins, les pharmaciens, les laboratoires pharmaceutiques et autres thérapeutes continuant à utiliser, à leur propre compte, la naïveté de ces individus fragiles…). On veut ignorer que le vrai problème est celui de l'individu et de son histoire personnelle. Pourquoi a t-il besoin de fumer pour s'affirmer dans la société? Pourquoi l'obèse se réfugie-t-il dans la nourriture pour traiter ses frustrations et ses angoisses ? Ils ont en fait plus souvent besoin d'un psychologue, d’un psychanalyste voire d’un psychiatre pour retrouver le contrôle de leur existence et analyser les mécanismes de leur suggestibilité. Mais aussi des politiciens plus humanistes et vertueux. Liberté de tuer et de rendre malade ceux qui sont victimes du tabagisme passif ? A cette prétendue " liberté de fumer " sont attachées obligatoirement d'autres " libertés " comme celle de mépriser autrui en l'enfumant et en provoquant des maladies et la mort d'enfants, et d’adultes. Les chiffres officiels, largement sous-estimés, sont de 3000 décès par an du fait du tabagisme passif. Et pourtant cela ne fait pas réagir notre humanisme et notre sens de la justice. Il faudrait enfin prendre conscience que ces décès proviennent d'une population beaucoup plus large de plusieurs millions de personnes présentant des maladies sévères suite à l'exposition chronique au tabagisme passif. Fumer c'est aussi obligatoirement enfumer les enfants au domicile et dans les voitures en toute impunité. Et pourtant, le tabagisme passif tue d'avantage d'enfants que de les secouer! Fumer et enfumer des femmes provoquent de la prématurité, des malformations, des retards psychomoteurs, des cancers et des décès chez l'enfant dans une indifférence et impunité totales. Fumer sur le lieu du travail ou dans les universités provoque l'enfer quotidien de millions de personnes en générant des maladies et des décès parmi les employés et les étudiants pris en otage. Les personnes enfumées au travail qui tentent de se protéger sont soumises à des railleries, des menaces, des harcèlements et à des licenciements. Fumer est souvent associé à des comportements fascistes et agressifs générant la peur des non fumeurs de s'exprimer lorsqu'ils sont gênés par la fumée. Quelle est la liberté de ceux qui sont victimes du tabagisme passif dans notre société? Sont-ils des citoyens de second ordre, par rapport aux fumeurs, que personne dans la société ne veut protéger. Liberté de polluer des fumeurs ? Fumer est associé à la pollution des rues par des milliers tonnes de mégots que l'on jette annuellement partout avec un total mépris de l'environnement. Dans nos rues, nos forêts et jusqu'aux plages polluant ainsi la mer et entraînant la contamination de la faune aquatique. On trouve ainsi des toxiques spécifiques de la cigarette dans la chair des poissons que nous consommons. Liberté de mettre le feu et de provoquer la mort des pompiers? Fumer est associé à la production de millions de mégots qui vont être jetés ou oubliés qui seront responsables d'incendies de forêts, de maisons de retraites, de cliniques, d'hôpitaux, d'immeubles aboutissant aux décès de centaines de personnes par an et notamment de pompiers. Les rares personnes condamnées le sont avec indulgence parce que c’est considéré comme un accident banal. Liberté d'interdire la libre circulation ? De nombreuses personnes ne peuvent aller dans des restaurants, dans des salles de spectacles dans des aéroports parce qu'elles ne peuvent pas supporter la fumée de cigarettes. Il ne s'agit pas seulement d'asthmatiques, d'allergiques, ou des gens fragilisés mais aussi des parents responsables qui désirent protéger leurs enfants et leur propre santé. Liberté d'obliger des familles à déménager ou à se calfeutrer chez eux ? Parce qu'elles sont enfumées et intoxiquées par des voisins fumeurs. La contamination par le bruit est interdite par contre on peut intoxiquer par les fumées ses voisins sans risquer l’intervention des autorités. Liberté de mettre en danger notre système de protection sociale? Fumer et enfumer provoquent de nombreuses maladies qui constitue le premier pôle de dépense de la sécurité sociale (prise en charge des insuffisants respiratoires, insuffisants cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des cancéreux, de la pathologie infantile (prématurités et malformations diverses)…etc. La Liberté de mépriser la Loi ? En ne respectant pas loi Evin et le principe fondamental de la déclaration des Droits de L'Homme qui affirme que la Liberté des uns s'arrête où celle des autres commence. La liberté de s'intoxiquer ? S'il s'agissait d'une véritable liberté de choix de s'intoxiquer, pourquoi une majorité des patients à qui l'on apprend qu'elle présente une maladie secondaire au tabagisme est choquée. Parce que la propagande a réussi à minimiser dans leur perception superficielle les conséquences réelles du tabagisme. Du fait de la propagande et la minimisation des effets du tabagisme par les médias, j'affirme que la quasi-totalité des fumeurs ignorent que le tabagisme altère rapidement et irréversiblement l'élasticité de la peau et des autres tissus les rendant flaccides. Qu'ils ignorent qu'une jeune fille, fumeuse ou enfumée, présentera de grands risques d'avoir des enfants anormaux, malades qui décèdent prématurément. Qu'ils ignorent que le tabagisme provoque non seulement le cancer du poumon mais augmente aussi le risque du cancer du sein, de la vessie, de la sphère ORL, de la prostate, de la peau, du col de l'utérus et de bien d'autres. Que le tabagisme, actif et passif, favorise le syndrome des apnées du sommeil par ramollissement pharyngé (ronflement et somnolence) et par conséquence augmente le risque d'hypertension artérielle, d'infarctus, d'accidents vasculaires cérébraux et de diabète. Que le tabagisme peut favoriser la survenue ou aggraver une dépression et favorise l'impuissance sexuelle. Croire que fumer est un acte de liberté, c'est nier le pouvoir de la propagande et de la manipulation mentale. C'est nier la fragilité psychologique, le conformisme, l'ignorance et l'immaturité d'une grande partie de la population. C'est comme nier le pouvoir des Gourous de sectes capables de provoquer le suicide de ses membres. C'est nier la responsabilité de la publicité sur le comportement alimentaire, l'obésité et l'alcoolisme. C'est nier le pouvoir de la propagande politique, de la désinformation, de la compromission et de la corruption. C'est enfin nier le rôle de la propagande militaire et religieuse qui peut transformer des individus, voire des populations entières, en tortionnaires ou en terroristes comme ceux qui ont participé aux nombreux génocides de notre Histoire. Et pourtant, dans l'histoire humaine, aucune guerre et aucune maladie n'ont tué ou n'ont rendu malades autant de personnes que le tabagisme actif et passif. Il s'agit d'un véritable génocide dont l'outil de propagande essentiel est de faire croire aux fumeurs et aux non fumeurs que fumer est un acte de liberté. Le tabagisme n’est qu’un exemple qu’un nouvel esclavage qui se développe grâce aux méthodes de propagande massive et de désinformation à l’échelle mondiale. Utiliserons-nous ce qu’il nous reste de liberté, individuellement et collectivement, pour nous battre contre ces propagandistes criminels et ces vendeurs de drogues et informer nos concitoyens afin qu'ils puissent réellement assumer et jouir de leurs vraies libertés fondamentales?
    16
    suis jeune..
    Samedi 12 Janvier 2008 à 03:57
    mais hélas.. snif..
    Je suis étudiante dans une école qui a été construite de telle manière que les lieux ne puissent pas etre aérés. Or la majorité des étudiants fument, partout, personne ne respecte les non fumeurs. Depuis ma rentrée dans cette école, je fais des crises d'asthmes et ce au milieu des cours (super!). Je ne peux pas quitter cette école car j'ai été selectionnée. Je cherche à savoir s'il existe un masque qui retraiterait l'air. Et je souhaiterai calmer mon angoisse : quelles techniques de relaxation pouvaient vous me conseiller? (yoga, acupuncture,etc) J'ai oublié :je travaille dans la communication ! ça c'était avant, je sors avec des copines et partot maintenant ,plus de fumée ,suis contente..........
    17
    RESISTANT
    Mardi 22 Janvier 2008 à 04:24
    L'Herbe à Nicot
    Pas de sa faute à Mr.Nicot de nous avoir fait tomber dedans.......MAIS, malgré l'interdiction formelle et affichée, nous sommes allés déjeuner, dans un resto, et avant la fermeture, à nous cinq, en dégustant notre digestif, nous nous sommes offert le luxe de fumer. Merci à ce resto, et aux autres clients de s'être éclipsés avant nous. Fumer en cachette c'est le pied, d'autant que nous sommes tous des Papy flingueurs. ON LES AURAS !!!!!!!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :